KEP & L'ÎLE DE KOH TONSAY, DU CRABE ET DE LA TRANQUILITÉ

Après avoir découvert Kampot, la ville du poivre, nous voilà sur la route de la ville du crabe. Décidément, il y a de quoi se ravir les papilles dans le Sud du Cambodge ! Kep est une ancienne station balnéaire créée par les Français en 1908. La ville est très prisée dans les années 60 avant la période des Khmers rouges. A ce moment là, de nombreuses maisons et villas furent détruites. Mais aujourd’hui, la ville semble de nouveau respirer à plein poumon. Sans toutefois perdre son authenticité et son charme, Kep est rapidement devenue une étape balnéaire incontournable. En effet, la ville se situe à proximité de la capitale Phnom Penh et du Vietnam.

Que faire à Kep ?

Nous sommes arrivés à Kep en début d’après-midi. Tout juste après avoir déposé nos affaires dans notre guesthouse, nous partons à vélo découvrir la petite ville de Kep sous un soleil de plomb. La chaleur se fera d’ailleurs sentir sur nos visages tout rouges. Nous serons bien récompensés avec un bon jus de fruit bien frais au bord de la plage. La plage de Kep est très fréquentée, que ce soit par les touristes ou par les locaux. Bercée par la tranquillité, Kep invite au farniente aux bords des plages. L’ambiance est tropicale, autour d’un bon petit crabe et les pieds dans le sable. De nombreux restaurants, stands et vendeurs de fruits de mer bordent la route. Si vous êtes en quête de calme et de détente ou bien si vous êtes des amoureux de la nature (ou les deux), cette destination est faite pour vous.

Un petit creux : direction le marché aux crabes

La ville de Kep est réputée pour sa spécialité locale : le crabe bleu. Situé à l’Ouest de la ville, sur les bords de mer, le marché aux crabes est le lieu qu’il ne faut absolument pas manquer lors d’un séjour à Kep. Celui-ci est totalement atypique ! On déambule entre grillades, poissons et crevettes… On y voit les pêcheurs ramener les crabes dans leur panier en osier. Dans une ambiance très animée, le marché aux crabes offre un véritable spectacle culinaire. Différentes odeurs de poissons, fruits de mer, viandes et autre nous envahissent les narines ! Et on adore ça !

Pour déguster le fameux crabe, deux choix s’offrent à nous. Il est possible de se rendre dans l’un des nombreux restaurants qui prépare le crabe. Sinon, on peut le déguster directement au marché. Nous avons opté pour la deuxième solution, disons que celle-ci est bien plus économique et authentique, puis cela nous a permis d’allier coucher de soleil et dégustation de crabe pour seulement quelques dollars ! C’est très simple, il suffit simplement d’acheter son crabe tout fraîchement sorti de l’eau et demander à ce qu’on le cuisine pour nous. Et oui de la mer à l’assiette ! De plus qu’il a été cuit dans une très bonne sauce et garni de poivre de Kampot

manger le crabe de Kep
plage de Kep

Randonnée dans le parc national de Kep

Pour se rendre au parc national de Kep, nous nous sommes équipés d’un scooter car ce n’est pas vraiment la porte à côté. Une fois arrivés, nous payons chacun 1 dollar pour l’entrée dans le parc. La forêt est ombragée et le feuillage dense des arbres permet de garder une certaine fraîcheur le matin. Celle-ci offre certains points de vue sur la mer et sur une jolie pagode au loin.

Nous avons marché environ 4h dans cette jungle luxuriante, tout en prenant le temps d’observer nos différentes rencontres croisées au cours de la randonnée. Parfois on tend l’oreille pour écouter les différents bruits d’animaux, tout est très calme (ce qui est rare au Cambodge). Et oui ce parc est rempli de différentes espèces ! Nous avons vu des oiseaux, de petits reptiles, des écureuils, de nombreux papillons et même toute une famille de singes après les avoir cherchés longuement…  La randonnée fût très agréable, dans cette impressionnante végétation.

singes à Kep
sentier randos à Kep
randonner à Kep

Dans les alentours de Kep

Partir à la découverte de Koh Tonsay (l’île aux lapins) : l’endroit parfait pour s’évader

Nous prenons un bateau directement depuis l’embarcadère de Kep pour nous rendre sur l’île aux lapins (Koh Tonsay), située dans le Golfe de Thaïlande. Non il n’y a pas de lapins sur l’île, c’est simplement qu’elle aurait une forme de lapin… Il n’y a qu’une partie de l’île où les voyageurs peuvent séjourner. Des dizaines de petits bungalows s’étendent le long de la mer. Il n’y a pas grand-chose à faire sur l’île si ce n’est boire des jus de fruits, se détendre et chercher les étoiles de mer. On décide tout d’abord de s’installer sur la première plage car il y a de quoi se restaurer et en plus c’est bon marché. Il y a également des hamacs qui invitent à la lecture et des transats pour faire bronzette.

On marche ensuite quelques mètres, puis on atterrit sur une plage plus petite. Ici on a la possibilité d’observer tout un tas d’étoiles de mer dans l’eau. Un petit groupe d’italiens nous ont prêtés un masque et un tuba pour partir explorer les coraux (ici tout le monde appelle ça faire du snorkeling sûrement parce que ça le fait mieux en anglais). Cette île est un véritable havre de paix où il fait bon de ne rien faire ! Koh Tonsay reste une île encore préservée du tourisme de masse, mais elle ne devrait pas le rester pour très longtemps. Le cadre est plutôt familial et l’ambiance reste simple et décontractée. Sur une partie de l’île, la faune et la flore sous-marine sont préservées par une association. Le reste de l’île doit faire face à la menace de la pollution, en atteste les nombreux déchets sur certaines plages.

Logement île de Kep

Notre avis sur Kep

Notre séjour à Kep fût très reposant et cette petite ville pleine de charme nous a séduit assez rapidement. Entre les randonnées en forêt, balades en mer et dégustation de crabe, nous n’avons pas vraiment eu le temps de nous ennuyer. Bon hein on n’est pas venu ici seulement pour s’empiffrer de crabes tout de même… bon d’accord juste un peu ! Nous avons notamment apprécié Koh Tonsay pour sa plage de sable blanc bordée de cocotiers et la jolie balade dans le parc national de Kep.

Après notre séjour à Kep, nous sommes partis en direction de Sihanoukville pour visiter l’île de Koh Rong Samloem, toutes les informations sur cette destination sont à découvrir ici !

2 commentaires sur “Kep & l’île de Koh Tonsay, du crabe et de la tranquilité”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.